Publié le Un commentaire

Jean-Luc Chaubert

Né à Lausanne au siècle passé, il a écrit son premier récit « Le feu » à l’âge de huit ans.
Pendant plusieurs décennies, il a enseigné avec jubilation les subtilités de la langue de Molière à des adolescents, et écrit pour eux d’inoubliables dialogues et scénarios de spectacles scolaires.
Il a rempli aussi quelques cahiers de contes pour ses trois adorables enfants.
Depuis quelques années, avec un immense bonheur, il apprend les bases de la communication en français à des adultes non francophones à Payerne.

Publié le Laisser un commentaire

Jean-Pierre Nucci

Jean-Pierre Nucci est l’auteur de deux précédents romans, Monteggiani et La Guardiola, parus aux éditions Mon Village. On retrouve là les thèmes qui lui sont chers, dont ceux, si essentiels au demeurant, de la filiation, du statut social et des trajectoires humaines.

Publié le Laisser un commentaire

Pierre Jean Ruffieux

Né à Anvers en 1950, Pierre Jean Ruffieux a vécu son enfance et sa jeunesse à Fribourg avant d’émigrer dans le pays de Vaud pour s’y marier et y exercer le métier de psychiatre et psychothérapeute d’orientation psychanalytique. Il s’intéresse depuis toujours à l’écriture, a publié au fil de sa vie plusieurs romans en autoédition et quelques nouvelles dans diverses revues.

Aujourd’hui en semi-retraite, il se consacre notamment à l’apprentissage de l’art d’être grand-père, à l’enseignement du français aux immigrés, à la pratique du violoncelle. Sans oublier l’écriture : la rédaction de Marie sur l’autre rive.

Publié le Laisser un commentaire

Pascal Houmard

Enfant de Lausanne, Pascal Houmard enseigne le français, l’histoire et les langues anciennes dans un collège de Suisse romande. Passionné d’Homère, il poursuit la rédaction d’une version parodique de l’Iliade, dont le premier volet a été distingué par un prix Arts et Lettres de France. Un roman de science-fiction et plusieurs nouvelles, de veine fantastique ou à portée sociale, textes encore inédits, marquent son penchant pour les divers genres littéraires.
Auteur des enquêtes de la commissaire Crystal, déjà paru : «La Surnommeuse» et «L’affaire Saint-Roch», «Acrostiches» (maux anonymes) publié le 31 mars 2020.

Publié le Laisser un commentaire

Danthe Christian

Moi, enfant aimé et éduqué dans la religion chrétienne. Lui, Dieu absolu et tout puissant. En échange de son adoration exclusive, Il me promettait l’immortalité et la jeunesse éternelle.

 

Le doute et la volonté d’être libre aidant, je me suis sauvé de cet amour totalitaire. J’ai renoncé à l’éternité au profit de l’incarnation dans l’ici et maintenant. Je suis devenu médecin de campagne et artiste devant l’éternel.

 

Ce livre est la pierre d’angle d’une «Hostellerie» où tous les rescapés de l’Absolu peuvent trouver gîte et couvert. On y mange très bien. On y rit beaucoup. On y rencontre l’amour. On y dort sur ses deux oreilles. On y rêve magnifiquement. On y meurt avec élégance. On s’y frotte au néant les yeux ouverts.

 

DANTHE Christian-Charles est né le juillet 1943 à Prilly, marié à Cécile née Goy, deux filles adultes. Diplôme de médecine puis formation de médecine générale et pratique indépendante de 1977 à 2012. Conseil communal de Vallorbe (1990-2005).

 

Pratique régulière de la création de céramiques intégrées à l’architecture dans le cadre de l’école de Juriens. Co-fondateur des Galeries Arcadache en 1990. Initiateur des premiers cafés-philo de Suisse romande (1997-2002). Initiateur des séminaires de réflexion sociale (2003-2006).