Publié le Laisser un commentaire

Mireille Keïta-Gilgien

Mireille Keita Gilgien a vécu à Bamako, capitale du Mali, jusqu’à la rencontre de son mari, en voyage en Afrique, avec qui elle est venue s’installer en Suisse en 2004.
Mère de trois enfants, elle n’oublie pas ses origines et aime faire découvrir la culture de son pays avec beaucoup de chaleur et d’amitié.
Elle a fondé l’Association Afrique Farafina dont le but est d’aider les parents d’enfants malades ou accidentés à se faire soigner à l’hôpital de Bamako au Mali.
Elle organise chaque septembre le festival Yelen à Baulmes dans le but de favoriser les rencontres entre la Suisse et le Mali.

Ma cuisine malicieuse, quadrichromie, août 2018
Racisme côté couleurs, quadrichromie, septembre 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

11  −  4  =