Un assassin imaginaire

Noté 4.50 sur 5 basé sur 2 notations client
(2 avis client)

15.00 CHF

Auteur : Jacques Secretan
Format (HxL) : 170 x 120 mm.
Nbre de pages : 144
Date de parution : 18/05/2016
ISBN : 9782881943270

Catégorie : Étiquettes : , , , ,

Description

Connu comme « l’affaire Légeret », le drame survenu aux environs de Noël 2005 à Vevey est resté dans les mémoires : Ruth Légeret et Marina Studer, deux octogénaires, ont été retrouvées mortes au bas d’un escalier, plusieurs jours après leur décès. D’origine indienne, François Légeret a été considéré comme le meurtrier de sa mère adoptive et l’assassin de son amie. En outre, sa sœur adoptive ayant disparu mystérieusement, les tribunaux l’ont aussi condamné pour l’assassinat supposé de celle-ci.

Aucune preuve matérielle n’a jamais été produite contre François Légeret et il a toujours clamé son innocence. L’enquête de police ayant établi l’heure du crime aux environs de midi, le samedi 24 décembre 2005, un second procès a vu une boulangère affirmer avoir servi deux des victimes ce jour-là en fin d’après-midi. Six ans plus tard, en 2016, le fils de la boulangère est en mesure de confirmer que sa mère n’a pas pu confondre la veille et l’avant-veille de Noël. Du coup, l’erreur judiciaire se fait jour… et le doute plane sur l’origine et les causes du drame. Avec à la clé une certitude : plus rien ne tient désormais, dans la théorie qui a fait de François Légeret un assassin.

2 avis pour Un assassin imaginaire

  1. Note 4 sur 5

    Alain

    Excellent!

  2. Note 5 sur 5

    Sylvain

    Enfant abandonné, son arrivée dans la famille suisse n’a pas fait l’unanimité, les conflits qui ont perduré des années dans la fratrie, la pugnacité du juge et du procureur, tout cela donne l’impression qu’on n’a pas tous les éléments en main pour se prononcer sur la culpabilité ou non de FL. Si cet homme en prison est innocent, je n’aimerais pas être celui qui l’a jugé

Ajouter un Avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.